Myriam, créatrice de JUSTE – La révolution textile

Parce que selon une étude britannique, nous achèterions environ 20 kilos de vêtements neufs chaque année… parce que 70% de notre garde-robe ne serait pas portée… parce que l’industrie textile est aujourd’hui la plus polluante au monde, tant du point de vue de sa production que de sa surconsommation… nous avons choisi aujourd’hui de vous présenter Myriam, une jeune femme engagée au quotidien pour nous offrir une garde robe éthique, écologique et responsable !

Myriam est la créatrice de la marque au nom évocateur : JUSTE, La révolution textile. Elle y milite pour une consommation raisonnable et raisonnée, pour une industrie respectueuse de ses salariés, de l’environnement et de la santé de ses clients. Convaincue que la consommation est appelée à évoluer pour devenir plus citoyenne et solidaire, Myriam a fait le choix de la transparence, du 100% Made in France et du 100% traçable. Teinture, filature, tricotage, confection, couture, fabrication des boutons, étiquettes, jusqu’à l’emballage et à l’enveloppe d’envoi des vêtements… Myriam s’est entourée de fournisseurs, un peu partout en France, partageant son éthique et son exigeance de qualité.

Découvrez notre interview de cette jeune femme engagée et entière, passionnée et spontanée… et découvrez comment « consommer moins mais consommer mieux » !

 

01_Portrait-Myriam-Juste

02_Portrait-Myriam-Juste

03_Portrait-Myriam-Juste

04_Portrait-Myriam-Juste

Pourriez-vous nous dire quelques mots sur votre marque JUSTE, La révolution textile ?

JUSTE, la révolution textile est la 1ère marque de mode 100% traçable, locale et écologique. Traçable : tous les fournisseurs sont présentés sur le site, j’ai fait des reportages de toutes les étapes de fabrication, de la culture du lin et l’élevage des moutons jusqu’à l’emballage ! J’explique le processus de fabrication et les clients peuvent également télécharger les certificats. Local car pourquoi aller chercher des savoir-faire à l’autre bout de la planète lorsqu’on peut les trouver en France ou en Europe ? Produire en France est aussi la garantie que les conditions de travail sont décentes pour les salariés. Et écologique car l’économie verte est le futur de notre planète et de nos enfants. Préserver la planète est ma 1ère préoccupation et la raison pour laquelle j’incite mes clients à acheter uniquement ce dont ils ont réellement besoin ! 

 

Quel soin apportez-vous à la conception de vos vêtements ?

C’est essentiel. Ils doivent pouvoir se porter de façon infinie ! La qualité est donc la priorité pour mes vêtements. Ils doivent être solides et bien conçus. Le bien-aller est tout autant important car un vêtement mal conçu n’est pas confortable et il a tendance à finir au fond du placard ! Je souhaite au contraire créer des pièces que mes clients peuvent porter tous les jours, toute l’année. Les 1ers modèles n’étaient pas parfaits mais je les améliore au fil du temps. Cela demande un gros travail au niveau de la conception par la styliste puis de nombreux prototypes réalisés par le tricoteur.

 

Quel est pour vous l’enjeu aujourd’hui d’une garde robe éthique, traçable et respectueuse de l’environnement ?

L’enjeu est biensûr économique ! Comment survivre lorsque le coût de production est 100 fois celui d’une marque lambda et faire comprendre aux clients que le prix correspond juste à un travail effectué dans des conditions normales et des matières premières nobles et écologiques ? Je n’ai pas encore la réponse…

 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Tout, rien… Le quotidien ! Mes envies, celles de Linda, la styliste. Pour l’hiver prochain, je souhaiterais faire une collection végane. Ces changements de l’éthique de la marque sont le reflet de changements dans ma vie personnelle.

Je voudrais faire des vêtements dans lesquels on se sent bien, pour jardiner, s’occuper de ses enfants, faire du sport, dormir,… Je pars plutôt de la vie et du mouvement pour réfléchir à quel type de vêtement créer. 

 

Quelles sont vos habitudes éco-responsables ?

J’essaie toujours d’agir de façon responsable, récupérer, acheter en vrac, marcher et prendre le train plutôt que de prendre la voiture ou l’avion, partir en vacances en France, faire mon potager, recycler, débrancher les chargeurs, éteindre les lumières, cuisiner, ne pas manger de viande rouge, composter, avoir des poules,… des choses toutes bêtes, mais comme le colibri, je fais ma part ! Mon rêve pour dans quelques années est de créer un éco-hameau. En ce moment, je suis le MOOC « Construire son Oasis » avec l’Université des Colibris et quand on voit ce que des communautés d’hommes et de femmes sont capables de relever comme défis, ça réconcilie un peu avec le monde actuel !

 

Quelles sont les adresses bio que vous nous recommanderiez ?

Faire son potager, cuisiner et partagez avec vos voisins !!

 

Avez-vous un conseil mode à nous donner ?

Oui, mieux se connaître pour s’habiller sans se tromper ! C’est tout bête mais ça aide ! Connaitre sa morphologie pour choisir les formes qui nous mettent le mieux en valeur, connaître les couleurs qui vont avec notre teint et notre couleur de cheveux, choisir les matières dans lesquelles on se sent bien,… Se connaître évite les achats malheureux qu’on regrette parfois pendant des années ! Mieux vaut acheter 1 ou 2 vêtements par an qu’on va porter avec plaisir plutôt que de s’acheter 1 vêtement par mois qui finira roulé en boule dans notre placard et qu’on verra du coin de l’œil, énervée ! 

 

Quels sont vos prochains projets ?

Essayer de continuer à faire vivre JUSTE, ce qui n’est pas tous les jours facile !

 

05_Portrait-Myriam-Juste

06_Portrait-Myriam-Juste

 

Merci Myriam !

 

Crédit Photos © Emmanuelle B photographie