Comment lutter naturellement contre les poux ?

Bijoux, choux, cailloux, poux… c’est l’heure de la rentrée ! Les enfants ont repris le chemin de l’école équipés de leurs trousses, livres et cahiers contents de retrouver leurs meilleurs copains pour le plus grand bonheur des poux !

 

Contrairement aux idées reçues, le pou de tête est un insecte qui se nourrit et se reproduit grâce à un autre hôte et qui se transmet non pas par manque d’hygiène mais par contact direct. Le pou de cheveux voyage facilement de tête en tête et occasionne de fortes démangeaisons en causant des morsures qui peuvent s’infecter créant ce que l’on appelle un « prurit » et évoluer en maladie contagieuse comme la pédiculose.

Le pou a absolument besoin d’un humain pour vivre et se loge dans les zones propres et chaudes du crâne. La transmission se fait par contact direct de tête à tête ou indirect par échange de casquettes, bonnets, foulards, brosses à cheveux, barrettes… mais aussi par le linge de maison (drap, taie d’oreiller, tapis, doudou…).

Les écoles, garderies et piscines sont les endroits particulièrement favorables à la transmission de ces parasites.

Certains enfants sont plus vulnérables que d’autres et peuvent avoir ce que l’on appelle communément « une tête à poux ».

Si les poux font leur apparition à l’école il sera nécessaire d’utiliser certaines stratégies naturelles à titre préventif.

 

01_comment-lutter-naturellement-contre-les-poux

crédit photo Tatyana Tomsickova – 123RF Banque d’images

 

 

Comment mettre en place une prévention naturelle ?

 

Le pou ne saute pas et ne vole pas mais est très rapide pour changer de tête dès qu’il en a l’occasion. Il est donc indispensable de mettre en place une prévention pour éviter la contamination.

 

La première règle à mettre en place est d’inspecter régulièrement la tête de vos enfants et de les informer du mode de transmission (contact avec la tête de leurs copains, échange d’objets comme les bonnets, serviettes ou brosse à la piscine ou les chapeaux et écharpes dans la cour de récréation).

 

Il est particulièrement recommandé d’attacher les cheveux longs des petites filles. Les poux pourront plus difficilement s’y accrocher.

 

Mettre en place un traitement préventif anti-poux vous évitera les heures d’épouillage. Faire de la prévention, oui mais pas n’importe comment ! La plupart des anti-poux proposés dans le commerce sont des insecticides chimiques nocifs et toxiques pour la santé auxquels ces parasites sont devenus très résistants.

 

Voici quelques conseils naturels simples à mettre en place de façon préventive pour échapper à la contamination :

 

La lavande :

Les poux détestent l’odeur de la lavande. Elle possède des vertus aussi bien préventives que curatives contre les poux et les lentes. Elle est reconnue pour son pouvoir germicide et son effet calmant et apaisant.

 

02_comment-lutter-naturellement-contre-les-poux

crédit photo Jacek Nowak – 123RF Banque d’images

 

 

Il existe plusieurs façons d’utiliser la lavande : en huile essentielle, en eau florale ou en base dans des shampoings.

 

– En huile essentielle :

Mettez une goutte d’huile essentielle derrière les oreilles, sur la nuque ou sur le col du manteau ou les vêtements :

– Pour les enfants jusqu’à 6 ans : H.E. de Lavandula Angustifolia (ou Lavande fine) bio

– Pour les enfants après 6 ans : H.E. de lavandin bio (Lavandula Hybrida) plus efficace mais contenant du camphre contre-indiqué aux plus petits.

 

– En eau florale :

Très utile pour éviter l’infestation de ce parasite, l’eau florale de lavande pourra être vaporisée sur les lits, oreillers, peluches et vêtements ainsi que dans les armoires ce qui aura pour double effet de chasser les mites.

L’intérieur des sacs de piscine et cartables pourront également en bénéficier. Rien n’est à négliger !

 

– En shampoing :

Le shampoing à la lavande est doux et agréable et représente une méthode préventive efficace. Certains shampoings à la lavande ont été mis au point spécialement pour lutter contre les poux.

 

Vous pouvez aussi ajouter deux gouttes d’H.E. de lavande à votre shampooing habituel en période de contamination à titre préventif.

 

 

Et en cas de contamination comment s’en débarrasser naturellement ?

 

Le pou est un parasite qui rampe et se déplace rapidement. Il est très résistant s’il n’est pas détaché du cuir chevelu sur lequel il s’est abrité. En effet, une fois privé de sa source d’énergie et d’alimentation il devient fragile une fois exposé au froid, à la déshydratation et surtout au peigne à poux que vous pouvez vous procurer facilement en pharmacie ou en droguerie.

 

Si, malgré toutes vos précautions vous constatez que la tête de votre enfant a attrapé des poux, voici quelques recettes économiques et efficaces sans produits chimiques :

 

– L’huile d’olive ou l’huile de coco :

Badigeonnez la tête de votre enfant en massant bien avec de l’huile d’olive ou de coco à laquelle vous aurez ajouté quelques gouttes d’huile essentielle de Tea-tree (arbre à thé) aux vertus antiseptiques et d’huile essentielle de Lavandula Angustifolia.

Couvrez la tête d’une serviette chaude ou à défaut d’un film plastique et laissez poser minimum une heure voire toute la nuit si possible. Les poux et les lentes privés d’air s’asphyxieront.

Passez le peigne spécial anti-poux pour éliminer les poux morts et lentes restantes.

Rincez abondamment et lavez les cheveux avec votre shampoing à la lavande.

Renouveler l’opération le lendemain et 10 jours après.

 

– Le vinaigre blanc :

Redouté des poux le vinaigre blanc représente une arme efficace.

Mélangez de l’huile d’olive et du vinaigre blanc à mesures égales. Appliquez sur la totalité de la chevelure sèche. Bien masser puis enveloppez la tête dans une serviette chaude pendant 15 minutes.

Peignez en utilisant le peigne anti-poux puis lavez avec un shampoing auquel vous aurez ajouté quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie et de tea-tree. Renouveler l’opération s’il reste de l’huile dans les cheveux.

 

Il suffit souvent de laver les cheveux avec du vinaigre blanc et de laisser agir une quinzaine de minutes avant de rincer abondamment. Le peigne anti-poux permettra ensuite de finir de décoller poux et lentes morts. Terminer par un shampoing. Renouveler trois jours de suite.

 

– Le bicarbonate de soude :

Dissoudre le bicarbonate dans de l’eau chaude et trempez votre peigne anti-poux dans le mélange à chaque geste. Le bicarbonate aura pour effet de décoller les lentes depuis la racine des cheveux.

Vous prendrez la précaution de répéter le peignage deux fois par semaine pendant au moins deux semaines et d’associer les lotions et recettes maison jusqu’à la disparition définitive des poux et des lentes. En effet, les traitements sont arrêtés souvent trop tôt ce qui laisse l’opportunité aux lentes pas encore écloses de devenir rapidement des poux !

 

Attention ! N’utilisez pas le sèche-cheveux car la chaleur active le développement des poux !

 

Pensez également à nettoyer régulièrement brosses et peignes en les laissant tremper dans de l’eau vinaigrée.

 

Enfin, soyez vigilant à ne pas laisser à la portée des enfants les huiles essentielles qui peuvent être dangereuses entre des mains non expertes et déconseillées chez les femmes enceintes et allaitantes.

 

 

Que faire en cas de contamination des doudous et vêtements ?

 

– Mettez le doudou de votre petit dans un sac en plastique fermé hermétiquement et placez-le au congélateur 8 heures minimum.

 

– En période de contamination il est indispensable d’enfermer les draps, taies d’oreiller, oreillers, vêtements dans un sac en plastique très hermétique pendant 10 jours et de laver ensuite le linge à 60°. Pensez à ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande à votre lessive, du bicarbonate de soude ou du vinaigre blanc dans le bac à eau de javel de votre machine à laver.

Vous pouvez également enfermer tous vos vêtements dans un sac plastique et le mettre au congélateur pendant 24 h.

 

Enfin, pensez aussi à passer l’aspirateur sur les sièges auto, les tapis, canapés, matelas… ou dans tous les lieux où les poux auraient pu se nicher.

 

Bijoux, choux, cailloux… sans poux !